Upper Mustang au Népal : Road trip et trek de Kagbeni à Lo Manthang

par Domi et Titi
0 commentaire
Le Upper Mustang au Népal (ou Haut Mustang) est une région désertique exceptionnelle de haute altitude qui fait rêver. Sur les contreforts de l’Himalaya, c’est le paradis du road trip et trek de Kagbeni à Lo Manthang, à travers des paysages lunaires sublimes. La culture bouddhiste et les traditions sont celles héritées du peuple tibétain. Au programme, monastères, grottes, villages pittoresques, panoramas à couper le souffle, festivals et des rencontres uniques. Suivez-nous au Upper Mustang au Nepal, le dernier royaume interdit!

Forfait et guide obligatoire pour visiter le Upper Mustang au Népal

Déjà 18 mois que nous voyageons en slow travel et en mode minimaliste. Après 15 mois à  visiter la Thaïlande et 3 mois à voyager à Dubaï et aux Émirats arabes unis à moindre coût, nous voici au Népal pour plusieurs mois. Comme nous, vous aimeriez voyager longtemps, découvrez comment financer un tour du monde ou long voyage. Nous voici au Népal pour plusieurs mois. Et pour commencer, on s’offre le Upper Mustang au Népal pour fêter nos 35 ans de vie commune. En route pour un road trip et trek de Kagbeni à Lo Manthang pendant 10 jours.

 

Road trip et/ou trek de Kagbeni à Lo Manthang au Mustang au Nepal

Les voyages au Mustang sont généralement de 12 jours de Kathmandu à KTM. On ne peut pas visiter le Haut Mustang seul; un guide certifié est obligatoire. Avec lui, il vous reste à déterminer votre mode de voyage au Haut Mustang au Népal :

  • Trekking uniquement (compter 20-30km par jour, entre 6h et 9h de marche quotidienne avec d’importants dénivelés ou,
  • road trip en véhicule 4×4 ou,
  • combiné trekking et road trip au Upper Mustang au Népal avec véhicule 4×4. Avec nos problèmes de genoux, on a besoin d’une formule sur mesure. Alors, avec notre guide Rajendra Thapa, on opte pour un road trip avec des randonnées de 10-12 km maximum, un jour sur deux seulement.

Votre guide (ou son agence) fera toutes les réservations pour vous. Vous n’aurez à vous occuper de rien, ce qui permet un voyage sans stress au Upper Mustang au Népal. Vous payerez un prix unique incluant :

  • 500 $US de droit d’entrée au Upper Mustang pour 10 jours maximum (50$US par nuit supplémentaire/personne)
  • 30 $US pour Annapurna Conservation Area
  • guide certifié pour tout votre séjour
  • trekking ou jeep 4×4 avec chauffeur local, selon votre choix
  • avion de Kathmandu à KTM (ou Pokhara à PKR) ou en bus touristique ou bus local, selon votre choix
  • hôtels ou Guest houses ou dortoirs, selon votre choix
  • carte du Mustang
  • trousse de premier soin
  • 3 repas par jour. Au Upper Mustang au Népal, le petit-déjeuner et le souper doivent toujours être pris là où vous dormez.

N.B. Pour budgétiser au mieux votre voyage en road trip et trek de Kagbeni à Lo Manthang au Upper Mustang au Népal, bien vérifiez tout ce qui est exclu (boissons alcoolisées ou autres, billets d’entrée des monastères, musées,  pourboires, repas hors petit-déjeuner à Pokhara ou KTM, etc.).

En route pour un voyage hors du temps au Upper Mustang

En route pour un voyage hors du temps au Upper Mustang

 

Notre guide certifié pour un circuit au Upper Mustang au Népal

Le Népal était notre pays coup de cœur  lors de notre 1er tour du monde en 2014-2015. Et notre guide de l’époque, Rajendra Thapa de Nepal Gateway Trekking y était pour beaucoup, car il nous avait concocté un super programme de 30 jours. Sept ans que nous sommes amis avec Rajendra, et attendons enfin de nous revoir au Népal!

Rajendra est guide depuis 20 ans. Attentionné et sécuritaire, il saura concrétiser votre rêve en un voyage exceptionnel. Que ce soit pour un voyage culturel ou sportif, trekking, road trip, ou encore les montées aux différents camps de base, voyage au Bhoutan et au Tibet (fermé en ce moment) et bien sûr, pour votre trek ou road trip de Kagbeni à Lo Manthang au Upper Mustang au Nepal, nous vous le recommandons vivement.

N.B. Rajendra ne parle pas français. C’est donc une bonne occasion pour parfaire votre anglais avec lui!

Notre guide et ami Rajendra que nous connaissons maintenant depuis 7 ans

Notre guide et ami Rajendra que nous connaissons depuis 7 ans nous concocte toujours un super programme pour découvrir le Népal, une formule sur mesure, et bien au-delà de nos attentes

 

Itinéraire au Dernier Royaume interdit le Haut Mustang

Le Haut Mustang au Népal ou »Petit Tibet » comme on l’appelle souvent fait partie intégrante du Népal depuis 1950. Avant 1992, l’une des rares régions ayant échappé aux touristes était le Mustang, ce petit royaume bouddhiste de l’Himalaya, d’où le nom de »Dernier Royaume Interdit du Mustang ».
 

Jour 1 – De Katmandu à Pokhara au Népal

En bus touristique à partir de Thamel. Comptez 7 h de bus, selon l’état de la route et la saison. On passe la nuit à Pokhara.

⇒ Suggestion d’hôtel pour Pokhara : Hotel Splendid View Street 8. Très bonne adresse proche du lac. Petit-déjeuner en buffet, grande chambre avec wifi et salle de bain, balcon avec vue lac ou montagne.

 

Jour 2 – Routes de l’extrême de 74 km entre Pokhara et Kagbeni (2810m)

Notre véhicule 4×4 vient nous chercher devant notre hôtel. Au début, la route 4 voies depuis Pokhara est en excellent état. Puis elle devient cahoteuse, cabossée, boueuse, les virages s’enchaînent. On traverse de sublimes paysages de terres agricoles en terrasses, rivières sinueuses, vallées isolées, collines gigantesques et la gorge rocheuse la plus profonde au monde, creusée entre les montagnes du Daulagiri et de l’Annapurna.
À Kagbeni se trouve la frontière entre le Bas Mustang (gratuit) et le Haut Mustang (500$US pour 10 jours max). Les vents forts s’engouffrent dans les ruelles de ce petit village rural et soulèvent une quantité impressionnante de poussière. Finalement, nous avons mis 9h pour couvrir ces 74 km. Épuisés, mais heureux; notre voyage au Upper Mustang au Népal peut enfin commencer!
Ah, j'oubliais de vous dire. Nous sommes 5 pour ce roadtrip au Upper Mustang. Nous 2, Sudip notre chauffeur, Rajendra notre guide et sa femme Januka. Notre 4x4 est un Mahindra, 9 places, donc aucun souci de place!

Ah, j’oubliais de vous dire. Nous sommes 5 pour ce road trip au Upper Mustang. Sudip notre chauffeur, Rajendra notre guide et sa femme Januka et nous 2. Notre véhicule 4×4 est un Mahindra 9 places, donc aucun souci de place!

 
⇒ Suggestion d’hôtel pour Kagbeni : Hotel Old Annapurna. La chambre est spartiate, mais les repas bons.

 

Jour 3 : Kagbeni (2810m) à Ghami (3560m) au Upper Mustang au Nepal

Nous sommes chanceux, aujourd’hui c’est la fête de la nouvelle lune et en même temps la fête des pères au Népal. Pour l’occasion, de nombreux pèlerins hindous viennent à Kagbeni au Upper Mustang pour une cérémonie avec un brahmane, le long de la rivière sacrée du Ghat Hindou.
 
Nous poursuivons notre chemin au Haut Mustang vers Ghami. La route est rocailleuse, caillouteuse, très poussiéreuse et nous force souvent à mettre un masque jusque dans notre 4×4. Le vent souffle en permanence; des mini-tornades de terre essayent même de décoller.
Les paysages sont époustouflants. Souvent, ils me font penser à un condensé des nombreux parcs nationaux de l'ouest américains, situés sur plusieurs états.

Les paysages du Upper Mustang au Népal sont époustouflants. Souvent, ils me font penser à un condensé des nombreux parcs nationaux de l’Ouest américain

 
On longe la rivière Kaligandaki. La route est parsemée de chortens et autres édifices religieux. Plus loin, grâce aux canaux d’irrigation, quelques villages sont très verts. Les villageois, majoritairement agriculteurs et/ou fermiers, y cultivent blé, orge, maïs, pommes, abricots, noix, lentilles, dans les champs ou dans des maisonnettes en pierres en guise de serre.
⇒ Suggestion d’hôtel pour Ghami : Hotel Tenzin Riverside Guest House & Restaurant. Chambre simple avec 2 lits, toilette partagée et douche extérieure.

 

Jour 4 : Ghami (3560m) à Charang (3570m) via Ghar Gompa au Mustang

La route vers Charang (ou Tsarang) au Upper Mustang au Népal est un voyage à travers collines blanches, nature sauvage souvent hostile avec différentes topographies. Les champs ajoutent de la couleur au paysage et créent des scènes pittoresques.  Les villageois se sont établis le long des rivières construisant des maisons traditionnelles blanchies à la chaux. Ces villages apparaissent comme des oasis dans un désert infini. 

Puis trekking au Mustang jusqu’au monastère de Ghar Gompa le plus renommé de Charang du VIIIe siècle. Ce monastère de Ghar est entouré de nombreuses rangées de moulins à prières et de sculptures Tsa Tsa, ces amulettes tibétaines. L’entrée du Gompa est flanquée de Quatre Rois Gardiens et l’intérieur est rempli de pierres sculptées peintes et de statues de Gourou Rinpoché.

 

La poussière plus le manque d’oxygène à plus de 3500 m rendent notre nuit difficile. Nous décidons donc de prendre de l’acétazolamide (anciennement Diamox) pour aider notre organisme à se réguler lors de ce road trip et trek de Kagbeni à Lo Manthang au Upper Mustang au Népal (tous les détails à la fin, section Mal des montagnes).

⇒ Suggestion d’hôtel pour Tsarang : Doma Hotel où nous avons passé 2 nuits. Excellente adresse, propriétaire sympathique, nourriture délicieuse avec des produits du jardin, internet 150 Rs par jour.

 

Jour 5 : Road trip et trek autour de Tsarang au Haut Mustang au Népal

Les paysages du Mustang sont toujours à couper le souffle, taillés, creusés, érodés, de l’ocre au beige, en passant par le gris, quel régal. Tsarang est un exemple de village très vert. Les canaux d’irrigation fleurissent dans le village et autour. Ici, à part un tracteur, aucun engin agricole à l’horizon, tout est planté à la sueur du front. Des maisons en pierres font office de serre, le bio est roi. On passe plusieurs villages ruraux paisibles, c’est un autre monde.

 

En se baladant dans le village de Tsarang, on assiste à la fabrication de fromage de chèvre, au tissage de la ceinture de l’habit traditionnel des femmes du Mustang.

La région est aussi réputée pour ses fossiles, alors on tente notre chance dans la rivière Kaligandaki. Assez rapidement, bingo, on en trouve. Par contre, comme il est interdit de les emporter, on les remet à l’eau.

 ⇒ Suggestion d’hôtel pour Tsarang : Doma Hotel où nous avons passé 2 nuits. Excellente adresse. Propriétaire très sympathique et nourriture délicieuse.

 

Jour 6 : Charang (ou Tsarang) 3570m à Lo Manthang (3810m) 

C’est un court trajet jusqu’à Lo Mantang. On passe des cols à plus de 4000 m. Rocaille, désert et poussière prédominent. 

La vue panoramique sur la cité interdite de Lo Manthang, avec les paysages lunaires en arrière-plan est topissime

Les remparts de la ville fortifiée de Lo Manthang

 

Notre road trip et trek à partir de Kagbeni nous amène à Lo Manthang. On explore l’intérieur des remparts, dont les 3 monastères Thupchen, Jampa Monastery et Chhyode Gompa, de la vieille ville.  Les moinillons s’amusent sous un chapiteau. Un nouveau monastère est en construction.

Puis on arrive à lécole Amchi de Lo Manthang au Upper Mustang où 28 enfants de la région de Lo Manthang étudient pendant 5 ans pour devenir Amchi. Cette méthode traditionnelle tibétaine sert à soigner les gens avec les plantes de la région. Le Lo-Kunphen Herbal Museum de la médecine traditionnelle tibétaine Amchi présente les nombreuses plantes, leurs vertus, etc.

⇒ Suggestion d’hôtel pour Lo Manthang : Hôtel Mandala où nous passons 3 nuits dans un hôtel magnifique avec une cuisine délicieuse et une atmosphère chaleureuse.

 

Jour 7 : Autour de Lo Manthang – Namgyal Gompa – vallée de Thinggar 

En jeep, nous montons le long de la vallée au nord-ouest de Lo Manthang jusqu’au Namgyal Gompa, le monastère de la Victoire superbement situé au sommet d’une crête désolée, mais de conception différente de celle des gompas. 

 

De là, très beau trek autour de Lo Manthang, à travers ruines antiques, gompas, anciennes forteresses, pont suspendu, et champs irrigués  jusqu’au village de Thinggar, où le roi avait également son palais d’été.

⇒ Suggestion d’hôtel pour Lo Manthang : Hôtel Mandala où nous passons 3 nuits dans un hôtel magnifique avec une cuisine délicieuse et une atmosphère chaleureuse.

 

Jour 8 : Yartung Festival du peuple Thakali de Lo Manthang au Upper Mustang au Nepal

Les hommes sont assis sur la place centrale et chantent. Les vaches sont avachies sur la route, et comme partout, les enfants s’amusent, chahutent. Les petites échoppes proposent des produits artisanaux locaux, mais aussi importés d’Inde. Attention aux contrefaçons!

Rue principale de Lo Manthang

Ruralité!

 

Dans le dialecte local, Yartung signifie fin de l’été et Mela signifie festival. La région était sous influence tibétaine Yartung et ce festival de 3 jours avec chants, danses et courses de chevaux perdure cette traditionEn ville, les hommes sellent les chevaux, d’une selle ancienne en bois, sur laquelle on ficelle 2 ou 3 tapis.

Les tambours au loin annoncent l’arrivée de la procession, avec le prince héritier du Royaume du Mustang en tête, qui préside les cérémonies de ce festival.

Par la suite, tous les cavaliers passent la porte de la forteresse et se rendent dans la prairie, où ils vont manger tous ensemble dans des tentes dressées pour l’occasion. En soirée, les cavaliers s’élancent par 3 ou 4 dans les rues poussiéreuses de Lo Manthang au Haut Mustang pour des courses effrénées, sous les encouragements des nombreux villageois.

⇒ Suggestion d’hôtel pour Lo Manthang : Hôtel Mandala où nous passons 3 nuits dans un hôtel magnifique avec une cuisine délicieuse et une atmosphère chaleureuse.

 

Jour 9 : Lo Manthang à Chhoser, via Yara (3650m) et Luri Gompa

On quitte Lo Manthang au Upper Mustang en passant devant des ravines sèches et une ancienne forteresse en ruine. Des vents froids balaient des canyons étroits et des plaines. L’érosion a laissé ses traces dans des formations rocheuses étranges. On arrive au village troglodyte de Chosar (ou Chhoser ou Chhuser) pour visiter la grotte de Sija Jhong, un site d’habitation vieux de 2 500 ans.

N.B. Coût d’entrée pour le village de Chhoser est de 1000 Rs incluant Lo Garphuk Santen Choeling Monastery, Lo Nyifu Monastery, Chenpa Konchhokling Cave et Sija Jhong Cave

Non loin de là, après une belle randonnée à travers villages, ruisseaux, vertes prairies, nous voici au monastère rouge de Garphu.

avec son Gharphu Gompa rouge foncé construit à même la paroi rocheuse. 

Le Gharphu Gompa rouge foncé de Chooser est construit à même la paroi rocheuse

 

Puis, en véhicule, nous arrivons au dernier check-point à moins de 12 km de la frontière avec le Tibet. Cause Covid, impossible d’y entrer. Visiter le Tibet était pourtant un de nos rêves, en suspend pour le moment.

En soirée, nous assistons à un 2e festival à Chusang, avec chants, danse, concours de tir à l’arc et match de football, où une équipe de moine participe.

⇒ Suggestion d’hôtel pour Chusang : Braka Guest House. Grande chambre, Internet disponible dans la salle commune, excellent repas. Vue superbe sur la vallée.

 

Jour 10 : Chhusang à Jomsom (2743m) via Muktinah 

Comme ce lieu est un pèlerinage, les voitures doivent rester au stationnement. Il faut monter à pied plusieurs centaines de marche ou bien à dos de cheval.

Le site sacré de Muktinath au Lo Mustang est populaire pour les hindous et les bouddhistes du Népal et d’Inde. Les hindous viennent ici pour purifier leur âme en passant sous 108 robinets en bouche d’animal, d’où s’écoule une eau glacée sacrée de la rivière Kali Gandaki. Puis, les pèlerins traversent 2 grands bassins d’eau de cette même rivière, et pour finir, ils rencontrent le brahmane du temple pour des incantations.

 

Dans un autre monastère, non loin, les pèlerins bouddhistes font des offrandes à Bouddha pour l’arrivée de l’hiver. Des nonnes sont en train de chanter à tue-tête des cantiques religieux.

Pour retourner au stationnement, on emprunte le chemin des animaux qui mène à un nouveau temple hindou, sur les hauteurs de Muktinah au Mustang.

⇒ Suggestion d’hôtel pour Jomsom : Himalayan Inn. Sur la rue centrale, chambre sommaire, bon repas. Internet dans la chambre. Vue sur la montagne. 

 

Jour 11 : Jomsom à Pokhara par les routes de l’impossible

Laissant les vues incroyables sur les montagnes, les gorges, la vallée de la rivière et la forêt le long du chemin, nous retournons à Pokhara. Fin de cet extraordinaire road trip et trek de Kagbeni à Lo Manthang au Upper Mustang au Nepal.

À Jomsom, nous faisons une dernière balade vers le lac, avec une belle vue sur le Nilgiri. 

À Jomsom, nous faisons une dernière promenade vers le lac Dhumba, avec une belle vue sur le Nilgiri.

 

Jour 12 – Retour Katmandu

En bus touristique de Pokhara jusqu’à Thamel. Comptez 7 h de bus, selon l’état de la route et la saison.

 

Organisez votre voyage au Mustang : trucs et astuces

Assurance voyage au Népal

Ne partez jamais en voyage sans assurance. Au Népal, les soins sont excellents, mais coûtent très cher. Pour les régions reculées de Kagbeni à Lo Manthang au Upper Mustang, c’est encore plus important. L’assurance voyage Civitatis couvre les frais médicaux, le rapatriement, vols, retards de bagages et même la responsabilité civile. Pas de franchise, pas d’avance d’argent. En cas de problème, vous irez à l’hôpital le plus approprié en fonction de ce qui vous arrive et de l’endroit où vous serez. Cliquez sur ce lien pour réserver votre assurance voyage Civitatis.

 

Billet d’avion – Hébergement au Népal

Skyscanner est notre moteur de recherche préféré. Il compare des dizaines de sites Internet du monde, et vous propose les meilleurs tarifs de location de voiture, hébergement et vol. Cliquez sur ce lien Skyscanner pour faire vos recherches et pour réserver.

 

Coût pour un combiné road trip en 4×4 et trek de 12 jours au Upper Mustang

Pour obtenir un devis détaillé pour un circuit au Upper Mustang, contactez directement notre guide Rajendra Thapa de Nepal Gateway Trekking vous ne serez pas déçu. Quant à nous, nous avons payé 1590$US/personne, tout inclus, avec notre formule sur mesure.

 

Déplacements au Népal

Le site 12Go.Asia présente les différentes possibilités pour vous rendre d’un endroit à un autre au Népal, en bus, train ou avion. Cliquez sur ce lien 12Go Nepal pour faire vos recherches et pour réserver.

 

Mal des montagnes dû à l’altitude au Upper Mustang

Il est bien important de ne pas sous-estimer le mal des montagnes, dû au manque d’oxygène. Voici un excellent article de mon amie Ariane Arpin pour savoir Comment se préparer à la haute altitude pour éviter le mal des montagnes.

 

Un peu de lecture

Pour en apprendre davantage sur le Upper Mustang au Népal, voici quelques livres que j’ai appréciés :

  • Au royaume de la lumière d’Olivier Weber
  • Couleurs du Népal. A pied à travers le royaume de Lho de Nicole Guillon.

 

Abonnez-vous, nous sommes en route jusqu’en 2025

Déjà 18 mois, que nous avons tout quitté pour voyager pendant 5 ans en Asie et OcéanieIl est temps pour nous de nous envoler pour le 3e pays de notre long voyage :  bienvenue au Népal pour 3 mois ou plus!!

⇒ Vous aimeriez être informés par e-mail de la parution de nouveaux articles sur notre blog, inscrivez-vous à notre Newsletter – infolettre au bas de la page.

Pour continuer la lecture

Laissez un commentaire

Cette petite case ci-dessous n'est pas pour vous embêter, mais bien pour respecter la loi en vigueur. Il vous suffit de la cocher pour accepter notre politique de confidentialité (que vous retrouverez sur le lien cliquable) avant de soumettre votre commentaire. Merci de nous laisser un petit mot. C'est toujours apprécié :)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus